CONVENTIONNEMENT HOSPITALIER MUTUALISTE

La mutuelle MIP est partie prenante du conventionnement hospitalier mutualiste (CHM) mis en place par la Mutualité Française et portant sur la prise en charge de la chambre particulière.

Des soins de qualité pour des coûts maîtrisés

Le conventionnement hospitalier mutualiste vise à aider les adhérents des mutuelles à choisir les établissements en leur donnant une information précise sur la qualité et le coût des soins proposés.
Pour lutter contre l’inflation des dépenses hospitalières, la Mutualité Française a décidé de mettre en place ce dispositif pour :

  • garantir la qualité d'équipement de la chambre particulière au regard du prix pratiqué par l'établissement
  • assurer aux patients des tarifs maîtrisés pour les sommes restant éventuellement à leur charge (grâce à une négociation des prix),
  • dispenser les patients d’avancer des frais dans les établissements conventionnés
  • proposer une meilleure information sur les établissements et les coûts pratiqués.

Pour l’instant, ce dispositif ne concerne que les activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique (MCO). Mais, il devrait ensuite être étendu aux soins de suite et de réadaptation.

 

Des critères de qualité et de tarifs

Le conventionnement hospitalier mutualiste concerne les établissements de santé référencés par la Mutualité Française selon des critères objectifs de qualité, de tarif et de localisation.
Les établissements sont sélectionnés selon des critères de qualité ; sont retenus les établissements certifiés par la Haute Autorité de santé et ayant des résultats probants en matière de lutte contre les infections nosocomiales.
En ce qui concerne le critère tarifaire, le dispositif vise à encadrer l’augmentation des dépassements d’honoraires, tout en tenant compte de la réalité de l’offre au niveau régional.